Une méthode innovante pour dissoudre les nuisances pathogènes

Cet article est le fruit d’une rencontre entre Are Thoresen – docteur en médecine vétérinaire, qui a également étudié l’homéopathie, l’acupuncture, l’ostéopathie et l’agriculture – et Marc Hild – ingénieur en informatique qui a également étudié la microélectronique, les effets des ondes électromagnétiques artificielles sur le vivant et la géobiologie. Les compréhensions sur les forces de Bien et du mal amenées par Rudolf Steiner à travers l’Anthroposophie ne leur sont pas étrangères.

Il est à noter qu’Are a développé une clairvoyance « de tête » ou solaire. Il « voit » les mondes subtils les plus proches de la matière à savoir les royaumes élémentaires et le monde éthérique. Il voit donc les êtres angéliques, les démons et les êtres de la nature. Are est l’auteur de plusieurs livres évoquant ses recherches sur le sujet. Quant à Marc, il a pratiqué l’enseignement christique de Pierre Lassalle pendant plus de 25 ans. Il n’est pas clairvoyant et utilise une pensée dans le corps éthérique avec l’ouverture du cœur pour « écouter » et avoir des compréhensions de ce qui se passe au-delà de l’apparence.

Étant docteur, Are a mis au point depuis 2014 une nouvelle méthode pour soigner les maladies des animaux et des hommes qu’il appelle « traiter le Point Milieu avec la Conscience du Christ ».

Il a mis au point cette méthode après avoir observé pendant 20 ans que des maladies étaient « transloquées » au lieu d’être transformées, et s’être rendu compte qu’une telle méthode de translocation n’était pas morale.

Les thérapeutes orientaux savent cela depuis des siècles (de même que les occidentaux, qui apprennent dans leurs écoles à empêcher les maladies de « sauter » sur eux-mêmes, sans tenir compte du fait qu’elles peuvent aussi sauter sur les autres), c’est écrit dans les vieux livres et la plupart des thérapies alternatives sont basées sur le fait que lorsqu’elles sont traitées, les maladies, en tant qu’informations pathologiques, sont transloquées vers d’autres endroits du corps ou « partent » vers d’autres êtres, animaux et humains.

Après 20 ans de recherche, Are a découvert qu’en traitant le Point Milieu de l’information pathologique, en imprégnant cette zone, qu’il trouvait vide, de la conscience christique, il était capable d’induire une transformation de la maladie.

Le Christ, c’est-à-dire Dieu le Fils, est partout en nous et autour de nous. On Le retrouve donc dans l’homme, l’animal, la plante, la terre, la nourriture … jusque dans chaque cellule du corps, mais aussi dans tout ce que crée l’être humain, même si ces choses ont des effets néfastes comme les dispositifs d’émissions d’ondes électromagnétiques artificielles par exemple. Ainsi, Il est possible de traiter le Point Milieu d’un téléphone portable, d’un ordinateur, d’une antenne relais 4G/5G, mais aussi les réseaux telluriques de type Hartmann et Curry par exemple. De quoi intéresser le géobiologue sincère dont le métier est de diminuer, voire d’éliminer, les nuisances pathogènes sur un terrain, dans une ferme ou chez l’habitant.

Une vérification effectuée par Marc en Suisse en présence d’Are avait montré que l’aspect pathogène ou nocif des lignes Hartmann et Curry avait disparu après traitement du Point Milieu avec la conscience christique. La correction était rapide et se propageait en quelques heures à plusieurs kilomètres du point de correction.

Ces résultats encourageants devaient cependant être validés par un confrère géobiologue. Cela a été fait un peu plus tard chez le président de la Fédération Française de Géobiologie qui venait tout juste d’emménager dans une maison qu’il n’avait pas encore « nettoyée ».

Voici un partage de l’expérience vécue sur place.

Tout d’abord nous nous sommes mis à « marquer » sur la pelouse devant la maison le réseau Hartmann avec deux ou trois croisements. Cela s’est fait avec des baguettes coudées et l’antenne de Lecher H3. Nous avons fait de même sur le carré d’herbe derrière la maison, puisque nous voulions vérifier la propagation de la correction.

Le réseau Hartmann était déformé de façon inhabituelle autour de la maison. Ses croisements étaient tous mesurés au pendule à 100% de nuisance.

FFG Géobiologie - Point Milieu sur croisement Hartmann

Le Point Milieu d’un des croisements Hartmann devant la maison a été traité avec la conscience christique comme enseigné par Are. Suite à cela, l’aspect pathogène du réseau n’a plus été détecté, ni avec les baguettes coudées, ni avec l’antenne de Lecher. Le taux de nuisance est descendu immédiatement à 50%, quelques minutes après à 30% puis 20%. Le résultat était identique derrière la maison, la correction se propage donc bien.

Nous avons fait une pause, échangé sur l’expérience, puis fait des mesures à l’intérieur de la maison, plus particulièrement dans la salle à manger au rez-de-chaussée. Là nous avons, détecté « un retour » des nuisances sur le réseau Hartmann.

Dehors, sur les croisements, celles-ci étaient remontées à 50%.

Pourquoi cela ?

FFG Géobiologie - Mesure sur croisement Hartmann

La réflexion, l’écoute, le ressenti, la détection au pendule et à l’antenne de Lecher nous ont fait comprendre qu’il y avait là 2 âmes humaines tourmentées, décédées depuis longtemps. Leurs souffrances avaient imprégné certains espaces de la maison et avaient recontaminé le réseau Hartmann. Cette observation montrait que les nuisances telluriques sont en lien avec le vécu des êtres humains.

L’idéal aurait été de faire un Pardon pour libérer ces âmes. Pour cela il nous fallait connaître l’histoire du lieu ou de ces personnes. Nous ne le connaissions pas. Il fallait faire autrement.

Nous avons demandé et eu l’autorisation de traiter le Point Milieu de la maison dans son ensemble.

L’idée était que ces deux âmes se placent toutes deux sur le Point Milieu juste avant le traitement par la conscience du Christ pour qu’elles puissent être libérées dans Sa lumière.

Suite à l’opération, qui s’est effectuée derrière la maison, car on y voyait toute la façade et le toit, le relâchement était notoire. La maison a comme lâché ses tensions, une certaine dureté, elle s’est apaisée et est devenue plus lumineuse.

L’ambiance à l’intérieur avait changé de manière notoire, manifestement la technique d’Are fonctionnait. Les mesures au pendule et à l’antenne de Lecher sont montées en flèche, de quelques milliers d’unités Bovis dans la salle à manger.

Dehors, sur les croisements Hartmann, les taux de nocivité sont tombés à 5%

Nous avons ensuite traité de façon analogue le réseau Curry. Le taux de nuisance sur le point Curry a été mesuré à 40% avant traitement et à 5% après.

 Au final, le taux de nuisance sur tous les croisements Hartmann ou Curry était descendu de 95%.

En conclusion nous pouvons dire que la technique mise au point par Are Thoresen est tout à fait adaptée à la géobiologie, car elle :

  • Permet de réduire les nuisances d’un réseau tellurique.
  • De le transformer sur des kilomètres (combien, nous ne savons pas).
  • De libérer des âmes errantes.

L’homme est avant tout un être spirituel qui évolue entre deux grandes lignes de forces que sont Lucifer et Ahriman. Nous avons besoin d’eux afin d’expérimenter la liberté et la conscience de soi dans l’incarnation. Mais l’être humain doit veiller à ce que les deux tourments ne gagnent pas en puissance. Pour cela il doit être bien présent en conscience, habiter son centre, le cœur spirituel. Le traitement du Point Milieu par la conscience christique amène une dose de Bien par le Christ au centre et sépare les deux larrons, ce qui affaiblit leur influence sur l’individu et son entourage.

C’est une méthode d’une grande moralité qui permet de faire régresser la mort au profit de la vie.

C’est une méthode du futur qui gagne à être connue car, elle est en lien direct avec le retour du Christ dans le monde éthérique, l’événement le plus important de ces 100 dernières années.

article rédigé par Are Thoresen et Marc Hild

fake for DareBoost
Le panier est vide
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x